L’annee de la pomme de terre

Invitée tout récemment à partager un délicieux et copieux repas, en la charmante et élégante compagnie d’un bon ami, Mr R, j’ai fait une découverte (qui n’en sera probablement pas une pour tout le monde, je sais, c’est moi, ça…) aussi surprenante qu’évidente, en fait!
Nous étions attablés au restaurant l’Actuel, rue Peel, dans le but avoué et anticipé de déguster un bon filet mignon sauce béarnaise, bien arrosé et accompagné -ô comble de joie- des incoutournables frites.
Mon interlocuteur demande alors au Patron si ses frites valent toujours autant le déplacement ou le détour, selon le cas.
Et le dit proprio de répondre quelque chose comme «Bien sûr qu’elles sont bonnes, nous faisons toujours les meilleures frites en ville mais comme les (nouvelles) pommes de terre se récolteront bientôt, elles sont quand même faites avec celles de l’an passé alors bien sûr, ce n’est pas la même chose que quand elles sont fraîches».
??????????????????????
Pour aucune raison (valable?), j’ai toujours pensé que les pommes de terre, comme la plupart des légumes et fruits maintenant, se récoltaient à l’année -ou presque-, peu importe la façon de le faire.
Et je n’ai surtout jamais vraiment pensé qu’on pouvait conserver des pommes de terre pendant un an… Ou alors je ne me suis simplement jamais posé la question!
Hmmmmmmmm.
Le genre de découverte apparemment très banale, mais qui moi, m’a ramenée presque 30 ans en arrière, quand mes grands-parents me racontaient des histoires de chambre froide, et de légumes conservés ainsi très longtemps. C’est quand même quelque chose de rassurant, non?, et qui nous ramène un peu aux vraies choses (de la terre), on dirait.
À peine revenue de mes émotions, j’ai eu le plaisir d’en faire une autre, de découverte, intimement liée à la première mais tout à fait inattendue et formidable, celle-ci: quand on se donne la peine (et le savoir-faire, probablement), on peut faire (et donc, par conséquent: déguster) d’excellentes frites avec de vieilles pommes de terre!
Merci Mr R, pour un si agréable repas, une fois de plus, mais aussi et surtout pour toutes ces choses que vous m’apprenez ainsi, chaque fois!

Les commentaires sont fermés pour ce billet.