Melinda and Melinda

Un petit film dont on m’a parlé -sur ce blogue- récemment. Ce qui m’a instantanément donné le goût de le voir, car j’aime beaucoup Woody Allen.
Très drôle! La première fois que je «vois» un essai!
Généralement, je les lis, si le sujet m’intéresse.
Cette fois, j’y ai assisté, à la manière dont on assiste à une pièce de théâtre du style démonstration. Véritablement comme un essai.
Le final est drôle, avec dialogues omniprésents, donc, mais remplis d’humour et de réflexion sur l’amour, les relations, le sens que chacun donne à la vie et sa vie. Et plein d’absurdité aussi, à l’exquise manière de Allen.
Plutôt atypique comme film de ce réalisateur, surtout dans la forme. Mais en même temps on retrouve beaucoup de ce que j’apprécie chez lui comme réalisateur, et sans sa délirante et dérisoire présence à l’écran (qui me ravit habituellement).
Comme prémisse de base, on ne peut plus simple: 4 personnes dans un bistro discutent du tragique ou du comique sens qu’ils donnent à la vie. Et font la démonstration de leurs visions respectives en racontant, chacun à leur façon, la même histoire.
Pas un grand film, rien de surprenant ni révolutionnaire, mais un film différent et vraiment intéressant. Les comédiens sont généralement bons (dont Will Ferrell, je l’avoue aussi!).
Réal.: Woody Allen, É.U., 2004.

Les commentaires sont fermés pour ce billet.